Yogatown et l’Institut canadien du sport de l’Ontario : Une histoire de partenariat communautaire

mardi, 4 juin, 2019

Depuis l’ouverture de nos portes en 2008, Yogatown a aidé des milliers d’amateurs de Yoga à trouver leur voie, sur le tapis de yoga ou ailleurs – et maintenant, nous aidons les athlètes à trouver la leur dans leur sport.

Yogatown est fier d’être un partenaire communautaire de l’Institut canadien du sport de l’Ontario (ICSO).

L’ICSO s’est engagé à poursuivre la quête de l’excellence en offrant des programmes, des services et du leadership de calibre mondial aux athlètes et aux entraîneurs de haut niveau afin d’améliorer leur capacité à monter sur le podium à l’échelle internationale. L’ICSO offre aux athlètes un éventail de services en sciences et médecine du sport, notamment dans les domaines de la nutrition, la physiologie, la biomécanique, la préparation physique, la performance mentale et la thérapie sportive, ainsi que des services de subsistance et de soutien pour la transition dans le sport et en dehors du sport. L’ICSO offre également des programmes et des services à des organismes sportifs nationaux et provinciaux, ainsi qu’à leurs entraîneurs, afin de renforcer les structures sportives en Ontario.

Étant donné que nous partageons des valeurs comme la santé, l’appartenance et la famille, un partenariat avec l’ICSO semblait parfait pour nous. Nous sommes très fiers d’offrir aux athlètes de l’ICSO un accès gratuit à l’horaire complet des cours de Yogatown.

Nous voyons maintenant des athlètes de l’ICSO s’entraîner au studio fréquemment et utiliser le yoga comme complément à leur entraînement. C’est vraiment inspirant de voir le dévouement de ces athlètes envers leur sport et comment ils utilisent le yoga comme un outil pour leur entraînement afin de conserver leur flexibilité et d’avoir un endroit où ils peuvent s’entraîner sans subir la pression de la compétition.

L’athlète des équipes nationales de canoë et de kayak Lois Betteridge est l’une des membres de l’ICSO qui suit des cours à Yogatown grâce à ce partenariat. Nous lui avons demandé de nous parler plus en détail de son expérience de yoga :

« Un ami m’a encouragée à aller faire du yoga. Maintenant, je suis beaucoup plus confortable lorsque je suis assise dans mon bateau. Je choisis souvent le yoga pour les coureurs ou les classes qui travaillent la souplesse des hanches afin que le bas de mon corps reste flexible.

J’aime cette heure dans ma journée où je n’ai pas à être compétitive. J’adore reposer mon cerveau en faisant du yoga. » 

Liam Smedley fait partie d’une équipe de canoë composée de deux frères (appelée l’équipe Smedley canoë) qui participe au canoë-kayak slalom de Whitewater. Ils pagaient sur les rivières et voyagent ensemble, des jeux panaméricains où ils ont obtenu la médaille d’argent jusqu’à Rio en 2016 et plus encore. Lorsqu’il n’est pas en train de voyager à travers le monde pour s’entraîner et entrer en compétition, Liam vient très souvent au studio.

Nous lui avons demandé de nous dire comment il intègre le yoga à sa routine :

« Lorsque j’ai commencé, c’était surtout pour faire des étirements et améliorer ma mobilité physique, tout simplement. Aujourd’hui, j’ai d’autres motivations. Le yoga m’offre un moment et un endroit pour faire un exercice enrichissant. Je m’entraîne à m’accepter moi-même et à prendre le temps dans ma journée de simplement bouger et vivre le moment présent sans avoir à être productif. Je prends simplement un moment pour vivre. Le yoga a été essentiel pour me rappeler que tout ne doit pas obligatoirement être productif et qu’il est important de trouver un moment pour vivre le moment présent chaque jour. C’est ça, la vie. »

Quels bienfaits avez-vous remarqués après avoir ajouté le yoga à votre routine d’entraînement de canoë-kayak?

« Le yoga m’a beaucoup aidé en tant qu’athlète de canoë-kayak, de deux manières : 

D’abord, c’est une deuxième occasion de m’entraîner à atteindre un bon état d’esprit. Lorsque je me prépare à une course ou que j’essaie d’avoir un certain état d’esprit pour mon entraînement, j’ai besoin de déployer un grand effort mental qui n’est pas requis à d’autres moments de ma vie, mais le yoga m’a donné l’occasion de m’entraîner dans un environnement peu stressant.

Ensuite, le yoga m’a aidé à mieux gérer ma respiration. C’est un autre aspect important de ma préparation à la course de canoë-kayak, et le yoga m’a fourni un endroit ou je peux m’entraîner à bien respirer. »

Que souhaitez-vous dire aux athlètes qui veulent essayer le yoga, mais qui sont encore incertains?

« Ça vaut vraiment la peine. Avoir un moment de calme chaque jour et le partager en bougeant avec d’autres est très enrichissant. Je leur dirais donc de ne plus hésiter. »

Histoire et photos : John Fritz pour Yogatown

Photos des athlètes de canoë-kayak : Liam Smedley, Lois Betteridge, Ben Hayward et Cameron Smedley

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles