Travail d’équipe pour faire du rêve une réalité : comment la gymnastique rythmique et l’ICSO tirent profit des Jeux panaméricains de 2019 pour tisser des liens plus serrés

jeudi, 4 juillet, 2019

Novembre 2018 marqua le début d’un nouveau chapitre pour l’équipe canadienne de gymnastique rythmique. Gymnastique Canada a sélectionné ses athlètes pour les exercices de groupe et individuels 2019 de l’équipe nationale canadienne. Les athlètes ont été sélectionnées pour faire compétition aux Jeux panaméricains de 2019 et aux championnats mondiaux de 2019. Ayant réussi à qualifier le nombre d’athlètes maximal permis aux Jeux panaméricains de 2019, c’est-à-dire 2 pour les exercices individuels et 5 pour ceux de groupe, l’équipe de groupe s’est centralisée et mise à l’entraînement au Centre sportif panaméricain de Toronto, la résidence du groupe de gymnastique rythmique sénior de Gymnastique Canada depuis 2014. Pour leur part, les athlètes individuels s’entraînent à leurs clubs respectifs.

Les athlètes sont :

Carmel Kallemaa (Glimmer) Exercices de groupe
Diana Noskova (Jusco) Exercices de groupe
Vanessa Panov  (Finesse) Exercices de groupe
Carmen Whelan (Silhouettes of York) Exercices de groupe
Alexandra Zilyuk (Salut) Exercices de groupe
Katherine Uchida (Jusco RG Club) Exercices individuels
Natalie Garcia (Mississauga Newnorth RG Club) Exercices individuels

Remarque : Alexandra Udachina fait aussi partie du groupe centralisé et s’est entraînée dans les cinq positions des deux routines, en cas de remplacement aux Jeux panaméricains. Les pays participants sont autorisés à envoyer seulement cinq gymnastes.

Il est également important de noter que ces athlètes seront à la tête du programme de qualification en gymnastique rythmique de Gymnastique Canada pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Avec de grands objectifs à l’horizon, Gymnastique Canada était prête à tout pour combler les lacunes et avoir des athlètes plus forts, plus en forme et en santé que jamais. 

Puis l’Institut canadien du sport de l’Ontario est descendu dans l’arène. La sphère de gymnastique rythmique avait de l’expérience antérieure auprès de l’ICSO à l’été 2018, par l’intermédiaire d’ateliers en nutrition et en performance mentale pour ses athlètes. L’environnement d’entraînement quotidien des gymnastes rythmiques se situe dans le complexe sportif du Centre sportif panaméricain de Toronto, le même établissement qui accueille l’institut sportif de calibre mondial de l’ICSO. Il était logique qu’un partenariat officiel soit né.

Avançons à février 2019 et à la création de l’équipe de soutien intégré (ÉSI) de la gymnastique rythmique de l’ICSO, dont la priorité est de soutenir les gymnastes rythmiques et d’optimiser leur performance. Axées sur les athlètes et menées par des entraîneurs, les ÉSI offrent des services en sciences et médecine du sport et appuient des groupes d’athlètes de l’équipe nationale ciblés et choisis par leur organisme national de sport. Ce nouveau partenariat offre le soutien des experts praticiens de l’ICSO d’une manière tout à fait inédite pour cette équipe.

Les Jeux panaméricains approchent à grands pas, donc les équipes de gymnastique rythmique et les membres de l’ÉSI de l’ICSO ont travaillé sans relâche pour élaborer un plan plus synergique pour l’engagement centré sur un modèle de soutien intégré. Le conseiller Plan de match et en performance mentale Rolf Wagschal, la nutritionniste sportive Melissa Kazan, le préparateur physique Gary McGrath et la gestionnaire des services à la performance Stephanie Jameson forment la portion ICSO du personnel de l’ÉSI. Ils collaborent avec la physiothérapeute de Gymnastique Canada Agnes Makowski, qui offre du soutien thérapeutique aux athlètes, et le personnel d’entraînement de gymnastique rythmique de Mira Filipova (entraîneuse, exercices de groupe), Mimi Masleva (entraîneuse adjointe, exercices de groupe) et Stefka Moutafchieva (entraîneuse, exercices individuels).

Avec tout nouveau partenariat, il y a toujours des défis et des obstacles à surmonter. Plus précisément, de nombreux ajustements se sont imposés sur le plan des athlètes, des entraîneurs, du personnel de l’ICSO et des membres existants de l’ÉSI de Gymnastique Canada pour créer des processus plus efficaces. Pour mener à bien ces défis, il était primordial de s’assurer que tout le monde était sur la même longueur d’onde dès le départ, notamment quant à l’élaboration et à la compréhension des objectifs communs. Pour rationaliser la progression, les membres de l’ÉSI ont passé du temps dans l’environnement d’entraînement quotidien des gymnastes rythmiques au Centre sportif panaméricain de Toronto, observant de près les athlètes et les entraîneurs.

Parmi les éléments clés de la nouvelle stratégie figure la communication, qui a permis à l’équipe de faire des pas de géant vers l’amélioration de sa performance sportive. Le travail véritable consistait à tisser de nouveaux liens et s’assurer que tout le monde était à l’aise. Tant les employés que les entraîneurs de Gymnastique Canada ont joué un rôle primordial dans la promotion de l’importance de la science du sport et de la médecine du sport, ce qui a permis aux athlètes d’être ouverts et honnêtes avec les membres de l’ÉSI. Étant donné que la gymnastique rythmique est un sport résident au Centre sportif panaméricain de Toronto, les membres de l’ÉSI peuvent continuer à surveiller la progression et interagir avec les entraîneurs et les athlètes sur une base régulière. Dans les coulisses se déroule un processus continu qui sous-entend de nombreuses rencontres de suivi permettant aux membres de l’ÉSI d’interagir, de partager leurs notes et leurs observations. Les membres de l’ÉSI sont également en communication fréquente avec la directrice de l’équipe nationale de gymnastique rythmique, Teresa Orr, et le personnel d’entraînement.  

Le personnel de l’ICSO a travaillé d’arrache-pied pour soutenir ces athlètes et entraîneurs afin qu’ils puissent tirer le maximum de leur entraînement. Le groupe s’entraîne sur le tapis de 23 à 30 heures par semaine. L’équipe de l’ICSO a donné ses recommandations pour maximiser le rendement des entraînements, y compris l’optimisation du rapport travail-repos et la nutrition optimale pour maintenir l’énergie et la concentration des athlètes durant leurs longues séances d’entraînement.

Le changement le plus important pour les athlètes s’est opéré sur le plan de la préparation physique – plusieurs d’entre eux y ont participé officiellement pour la première fois. Gary a adapté la stratégie de préparation physique pour mettre l’accent sur le soutien des résultats de mise en forme qui permettront aux gymnastes rythmiques de réussir une performance optimale tout au long de leurs routines exhaustives. Cette stratégie met fortement l’accent sur la force et l’endurance musculaire, l’endurance cardiovasculaire et la résistance aux blessures.

Toutes les athlètes reçoivent un soutien individuel en performance mentale de la part de Rolf, qui fait partie intégrante de leur préparation à la fois pour l’entraînement et la compétition.

« Nous sommes très satisfaits des progrès de l’équipe cette année », a affirmé la directrice de l’équipe nationale de gymnastique rythmique, Teresa Orr. « Grâce au soutien du personnel de l’ICSO, nous avons été en mesure de bâtir un programme qui a amélioré et optimisé la santé et la performance de l’équipe durant l’entraînement, sur la route et lors des compétitions. L’engagement et l’encouragement du personnel de l’ICSO ont aidé à créer une équipe rythmique plus solide et plus confiante à l’aube des Jeux panaméricains. Il s’agit d’une validation du travail d’équipe des athlètes, des entraîneurs, de l’ICSO et de Gymnastique Canada. »

« Nous sommes très reconnaissants du soutien que nous avons reçu cette année de la part de l’équipe de l’ICSO pour nous aider à nous préparer aux Jeux panaméricains et aux championnats du monde en septembre, » a déclaré la capitaine du groupe, Vanessa Panov.  « L’encouragement et les efforts continus déployés pour développer notre performance mentale, nos besoins nutritionnels et notre force physique nous ont aidés à offrir le meilleur de nous-mêmes. »

Bien que le partenariat de l’ICSO et de l’équipe de gymnastique rythmique soit nouveau, les Jeux panaméricains de 2019 ont été le catalyseur de l’établissement du travail d’équipe intégré nécessaire pour soutenir et préparer l’équipe au processus de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

À propos de l’Institut canadien du sport de l’Ontario
L’Institut canadien du sport de l’Ontario (ICSO) est un organisme sans but lucratif qui se consacre à la quête de l’excellence en offrant des programmes, des services et un leadership de calibre mondial aux athlètes et aux entraîneurs de haut niveau afin d’améliorer leur capacité à monter sur le podium au niveau international. L’ICSO offre aux athlètes un éventail de services en sciences et médecine du sport, notamment dans les domaines de la nutrition, la physiologie, la biomécanique, la préparation physique, la performance mentale, la thérapie sportive et les services de subsistance. L’ICSO offre également des programmes et des services à des organismes sportifs nationaux et provinciaux, ainsi qu’à leurs entraîneurs, afin de renforcer les structures sportives en Ontario et au Canada.

L’ICSO offre ses services à environ 700 athlètes de haut niveau et 250 entraîneurs dans ses installations principales du Centre sportif panaméricain de Toronto, dans son site satellite du Centre de cyclisme national Mattamy à Milton et dans ses environnements d’entraînement quotidien partout en Ontario. L’ICSO fait partie d’un vaste réseau de quatre instituts et de trois centres multisports à l’échelle du pays, le Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada, en partenariat avec le Comité olympique canadien et le Comité paralympique canadien. L’ICSO bénéficie du soutien du ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport, de Sport Canada, d’À nous le podium et de l’Association canadienne des entraîneurs, ainsi que des organismes sportifs nationaux et provinciaux du secteur. www.csiontario.ca/fr 

-30-

Personne-ressource pour les médias :
Laura Albright, directrice, Communications et événements
Institut canadien du sport de l’Ontario
Tél. : 416 596-1240, poste 238
Courriel : lalbright@csiontario.ca 

Photo : Antoine Saito 

Dernières nouvelles