Le Canada couronne ses meilleurs championnats du monde FINA

lundi, 29 juillet, 2019

Gwangju, Corée du Sud – Le Canada a remporté la médaille de bronze et a établi le record canadien au relais 4×100 m QN ce dimanche et met un point d’exclamation aux meilleurs Championnats du monde FINA 2019 de l’histoire du Canada.

Les nageurs en piscine canadiens ont terminé la compétition avec un record de deux médailles d’or et six de bronze. De plus, les nageurs ont atteint 19 finales, soit deux de plus qu’à Budapest en 2017. Il s’agit du plus grand nombre de finales depuis 1978 (depuis 15 Championnats du monde). Le record de médailles était de six aux mondiaux de 1978. De plus, Eric Hedlin a remporté une médaille de bronze au 5 km en eau libre.

« Les Championnats du monde FINA 2019 à Gwangju en Corée du Sud ont été les meilleurs Championnats du monde de l’histoire du Canada, » a dit le directeur de la haute performance John Atkinson. « Ceci atteste de la capacité de nos athlètes à demeurer concentrés, calmes et professionnels et à demeurer engagé pendant ces Championnats de huit jours. Nous avons beaucoup travaillé là-dessus avec notre personnel entraineurs et notre équipe. »

Aux relais 4×100 m QN féminin, les États-Unis ont abaissé le record du monde en un temps de

3 :50,40, mené par Regan Smitth qui a battu le record du monde au 100 m dos en un temps de 57,57, suivi de l’Australie en 3 :53,42.

Le relais canadien, composé de Kylie Masse de LaSalle, Ont., Sydney Pickrem, Margaret MacNeil de London, Ont., et Penny Oleksiak du centre de haute performance – Ontario a suivi au troisième rang en un temps de 3 :53,58. L’ancienne marque (3 :54,86) avait été établie à Budapest. Masse et Oleksiak faisaient partie de ce relais. En préliminaires, Masse a nagé avec Rebecca Smith, Kierra Smith et Taylor Ruck, qui recevront toutes des médailles.

Plutôt en soirée, Pickrem a nagé la finale du 400 m QNI.

« Lorsqu’ils m’ont dit que je nagerais le relais, j’étais vraiment heureuse, » a dit Pickrem. « Je n’ai jamais eu la chance de nager un relais aux Championnats du monde. Je voulais vraiment réussir un bon temps pour les filles et prouver que j’avais ma place. »

Au 400 m QNI, c’est la Hongroise Katinka Hosszu qui a remporté l’or en un temps de 4:30,39. La Chinoise Ye Shiwen a suivi en 4:32, 07, et la Japonaise Yui Ohashi a terminé 3e en 4:32,33.

La Canadienne Sydney Pickrem, médaillée de bronze du 200 m QN et du 200 m brasse plus tôt cette semaine, a terminé en 4e place en 4:36,72 et Emily Overholt du centre de haute performance – Vancouver, médaillée de bronze en 2015, a terminé au 5e rang en un temps de 4:37,42.

« Je suis assez déçue, » a dit Overholt. « Je suis heureuse d’être en finale et j’espère faire mieux l’an prochain. Je suis évidemment heureuse d’être de retour aux mondiaux et j’ai bien nagé dans le relais, mais 4:37 n’est pas la course pour laquelle je me suis entrainée. J’espérais mieux. »

Tristan Coté a dû attendre à la dernière journée pour nager sa première épreuve, le 400 m QNI. Le nageur de l’Université de Calgary a réussi un meilleur temps personnel de 4:17,22 pour remporter sa série et terminer au 15e rang. Il était classé 23e avant la compétition.

« C’était bon, » a dit-il. « On ne peut pas se plaindre d’un meilleur temps. Je pensais nager un peu plus vite et je pense que je devrais être plus vite, mais un meilleur temps est un meilleur temps, surtout le matin, c’est ce que je voulais. »

Nager à la dernière journée seulement de la plus grosse compétition de sa vie a été difficile pour Coté, mais c’était la même chose il y a deux ans à Budapest. La compétition en piscine a commencé samedi dernier.

« En 2017, je pense que j’ai été submergé par l’environnement de la compétition et tout ce qui se déroulait autour de moi, » dit-il. « Cette année je me suis concentré sur le moment présent, j’ai pensé à ma course comme si elle était au jour 1 au lieu du jour 8. »

Atkinson dit que le succès du Canada était un effort d’équipe.

« Les athlètes ont travaillé fort durant les 16 sessions, ils sont soutenus par une fantastique équipe de gestion, une équipe de soutien intégré incluant des spécialistes de la science du sport et de la médecine du sport, un excellent groupe d’entraineurs qui ont tous adopté la culture de l’équipe qui est positive à propos de chaque athlète capable de progresser vers le plus haut niveau du sport. »

« Nous reconnaissons aussi le soutien du public canadien lors des compétitions internationales et sommes impatients de sentir son soutien sur la route vers Tokyo. Nous avons préparé cette équipe pour des performances de classes mondiales grâce au soutien de gouvernement du Canada par Sport Canada, À nous le podium, le comité olympique canadien et Natation Canada. »

L’un des plus gros objectifs d’Atkinson aux mondiaux était de qualifier les relais aux Jeux olympiques 2020.

« Qualifier cinq relais pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 signifie que nous amènerons ces équipes à Tokyo, mais les athlètes qui participeront à ces relais seront déterminés à nos Essais olympiques l’an prochain du 30 mars au 5 avril au centre sportif panaméricain de Toronto. »

Les compétitions internationales ne sont pas terminées pour les Canadiens. Une équipe participera aux Jeux panaméricains à Lima au Pérou du 4 au 10 août et une autre prendra part aux Championnats du monde FINA juniors à Budapest du 20 au 25 août.

« Nous allons observer de près les performances à ces deux compétitions et notre équipe en Corée du Sud souhaite bon succès à nos deux équipes sur la route vers Tokyo, » a ajouté Atkinson.

Voici les médaillés canadiens cette semaine aux Championnats du monde

OR : Kylie Masse, Windsor, Ont./Université de Toronto, 100 m dos ; Margaret MacNeil, London (Ont.) Aquatic Club, 100 m papillon.

BRONZE : Eric Hedlin, Pacific Coast Swimming, 5 km en eau libre ; Masse, 200 m dos ; Sydney Pickrem, 200 m brasse et 200 m QNI ; relais 4×100 m libre féminin (Kayla Sanchez, CHP-Ontario ; Taylor Ruck, CHP-Ontario ; Penny Oleksiak, CHP-Ontario ; MacNeil; Rebecca Smith, CHP-Ontario) ; relais 4×200 m libre féminin (Sanchez, Ruck, Emily Overholt, CHP-Vancouver, Oleksiak, Smith, Emma O’Croinin, Edmonton Keyano) ; relais 4×100 m QN féminin (Masse, Pickrem, MacNeil, Oleksiak, Kierra Smith, Kelowna, C.-B., Ruck, Rebecca Smith)

Résultats complets : http://www.omegatiming.com/2019/18th-fina-world-championships-sw-live-results

Natation Canada

 

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles