Comment l’équipe de biomécanique et d’analyse de la performance de l’ICSO prépare les athlètes aux Jeux de Rio et aux compétitions ultérieures

jeudi, 19 mai, 2016
Biomechanics and Performance Analysis Images

Grâce aux progrès technologiques récents, les domaines émergents de la biomécanique et de l’analyse de la performance aident à faire évoluer les performances sportives. Le nom de la discipline peut paraître compliqué; c’est parce que notre équipe de biomécanique et d’analyse de la performance comprend de multiples spécialistes dont des biomécaniciens, des analystes de la performance et des technologues. En biomécanique, l’analyse est davantage axée sur les aptitudes individuelles; les techniques sont différenciées et examinées en détail en fonction de la connaissance des mécaniques et de la conception anatomique du corps humain. Quant aux analystes de la performance, ils se concentrent sur l’analyse des modèles de mouvement dans la mesure où ils sont liés aux tactiques et à la stratégie de compétition. Enfin, les technologues sont spécialisés dans l’intégration de la technologie à l’environnement d’entraînement et de compétition en vue d’une amélioration globale de la performance.

À l’Institut canadien du sport de l’Ontario (ICSO), vous pouvez trouver notre équipe de biomécanique et d’analyse de la performance dans le laboratoire ou sur le terrain, travaillant en étroite collaboration avec nos entraîneurs et d’autres membres de l’équipe de soutien du service de science et de médecine du sport afin de garantir une approche holistique du perfectionnement des athlètes.
    
Notre laboratoire de biomécanique sert de lieu d’entraînement, de test et de surveillance. Nous utilisons de l’équipement comme des plateformes de force pour faire un suivi quant à la préparation à l’entraînement des athlètes ainsi que de l’équipement de capture de mouvements pour mesurer la charge supportée par les articulations lors de mouvements propres aux sports. Par exemple, au cours des derniers mois, les membres de l’équipe de l’Académie nationale de basketball en fauteuil roulant ont subi une série de tests pour aider à déterminer la configuration optimale du fauteuil aux fins de santé biomécanique et de performance. Chaque athlète est soumis à une série de tests physiques sur un fauteuil roulant pouvant être configuré et ses mouvements sont surveillés à l’aide d’un ergomètre fait sur mesure, de capteurs de force fixés aux roues et d’un système de suivi des mouvements tridimensionnel. Grâce à une subvention de recherches de la part d’À nous le podium et au soutien de Mike Frogley, le directeur de haute performance et de l’académie nationale de Basketball en fauteuil roulant Canada, ces installations d’essai sont devenues le prolongement de l’environnement d’entraînement de l’équipe et sont considérées comme une partie intégrante du succès à long terme de l’équipe nationale. Bien que les athlètes participant aux Jeux de Rio profiteront de certains bénéfices de ces recherches, il s’agit d’un projet à long terme ciblant les athlètes s’entraînant pour les Jeux paralympiques de Tokyo en 2020.

De l’autre côté du corridor au Centre des sports panaméricains de Toronto, notre équipe de biomécanique et d’analyse de la performance aide aussi les athlètes de relais de Natation Canada à mieux comprendre la mécanique et la stratégie du relais afin d’améliorer leur performance cet été à Rio. À l’aide d’observation vidéo, nous sommes en mesure d’identifier précisément les écarts de performance individuels spécifiquement liés au relais et d’utiliser des interventions basées sur des données scientifiques afin d’aider nos entraîneurs à améliorer les performances individuelles et de l’équipe. Après seulement une courte période, nous voyons déjà des progrès en matière de performance et des améliorations quant à la prise de décision grâce au feedback objectif qui a été fourni. 

Au vélodrome, notre analyste de la performance cycliste travaille dur en coulisses, recueillant des données vidéo et sur la performance qui aideront à façonner la stratégie de l’entraînement pour le programme de cyclisme sur piste du Canada alors que les athlètes sont sur la dernière ligne droite vers Rio. Une des installations permanentes des Jeux panaméricains de 2015, le Mattamy National Cycling Centre à Milton, accueille l’équipe nationale de cyclisme sur piste du Canada ainsi que l’équipe des sciences et de la médecine du sport qui la soutient. Les membres de l’équipe des sciences du sport de l’ICSO ont bien été intégrés à l’environnement d’entraînement quotidien depuis l’ouverture de l’installation; ils ont déjà mis en œuvre diverses pratiques qui ont considérablement amélioré les espaces d’entraînement. Par exemple : l’installation de caméras spécialisées visant à analyser les départs et échanges du cyclisme sur piste de façon continue, fournissant des analyses détaillées à l’environnement d’entraînement quotidien qui étaient auparavant limitées aux compétitions. Ce type d’intervention technologique aide les entraîneurs et athlètes à peaufiner leurs aptitudes et stratégie tous les jours pour qu’ils soient prêts à performer en toute confiance lors du principal événement à Rio.

Souvent dans les coulisses, mais toujours concentrés sur la performance, les membres de notre équipe de biomécanique et d’analyse de la performance aident nos entraîneurs et athlètes tant sur le terrain qu’à l’extérieur du terrain pour optimiser leurs performances aux Jeux olympiques et paralympiques de Rio et lors de compétitions ultérieures.

À propos de l’Institut canadien du sport de l’Ontario
L’Institut canadien du sport de l’Ontario (ICSO), qui a son siège au nouveau Centre sportif panaméricain de Toronto, la plus grande installation permanente des jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 à Toronto, est un organisme à but non lucratif engagé dans la poursuite de l’excellence en offrant des programmes, des services et un leadership d’envergure mondiale aux athlètes de haut niveau et à leurs entraîneurs afin d’améliorer leur capacité à réaliser des performances qui leur permettent de monter sur les podiums internationaux. L’ICSO offre aux athlètes un éventail de services en sciences et médecine du sport, notamment dans les domaines de la nutrition, la physiologie, la biomécanique, la préparation physique, la performance mentale, la thérapie sportive et les services de subsistance. L’ICSO offre également des programmes et des services à des organismes sportifs nationaux et provinciaux, ainsi qu’à leurs entraîneurs, afin de renforcer les structures sportives en Ontario et au Canada.

L’ICSO offre ses services à environ 700 athlètes de haut niveau et 250 entraîneurs dans ses installations principales du Centre sportif panaméricain de Toronto, dans son site satellite du Centre de cyclisme national Mattamy à Milton et dans ses environnements d’entraînement quotidien partout en Ontario. L’ICOS fait partie d’un vaste réseau regroupant quatre instituts et trois centres multisports à l’échelle du pays, le Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada (RISOP), en partenariat avec le Comité olympique canadien (COC) et le Comité paralympique canadien (CPC). L’ICSO bénéficie du soutien du ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport, de Sport Canada, d’À nous le podium, du Comité olympique canadien, du Comité paralympique canadien et de l’Association canadienne des entraîneurs, ainsi que des organismes sportifs nationaux et provinciaux du secteur.

Rédigé par :
Ryan Atkison, M. Sc., CCMS – Responsable de la biomécanique et de l’analyse de la performance

Personne-ressource pour les médias :
Laura Albright, coordonnatrice principale des communications
Institut canadien du sport de l’Ontario
Tél. : 416 596-1240, poste 238
Courriel : lalbright@csiontario.ca | www.csiontario.ca/fr

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles