Conseils archivés

Afin que votre collation post-entraînement soit idéale pour la récupération musculaire, pensez aux trois « R » de la récupération : réhydrater (avec des liquides), refaire le plein (avec des glucides) et reconstruire (avec des protéines). Vous pourriez facilement consommer, par exemple, un verre d’eau avec du yogourt et un morceau de fruit, un frappé contenant du lait et des fruits congelés, ou du lait au chocolat. ...

Si vous passez à des souliers de course minimalistes, augmentez peu à peu l’intensité de vos courses en les portant afin de limiter les risques de blessures....

Si vous vous sentez parfois énervé ou distrait, demandez-vous : « Sur quel processus ou action dois-je me concentrer en ce moment? ». Souvent, cela vous permettra de vous recentrer sur ce que vous devez faire, et de reprendre un rythme efficace....

Évaluer une blessure c’est agir comme un détective. Plus vous fournissez d’informations à votre thérapeute, mieux elles l’aideront à résoudre le problème. Prenez note de ce qui aggrave et atténue vos symptômes pour en informer votre thérapeute. ...

Les fruits et légumes congelés ou en conserve sont une option rapide, facile et pratique, même en voyage. Les fruits et légumes congelés ou en conserve sont cueillis au moment où ils sont les plus mûrs, contrairement aux produits frais souvent cueillis hors saison, bien avant qu’ils soient mûrs pour éviter qu’ils pourrissent avant d’arriver sur les tablettes....

La meilleure façon d’améliorer la force, la vitesse et la puissance consiste à centrer le programme d’entraînement musculaire sur des exercices traditionnels de développement de la force, comme la flexion des jambes....

Assurez-vous de vous échauffer et de rester échauffés lors de la préparation aux compétitions. Des études montrent qu’en augmentant la température musculaire de 1 degré Celsius, on peut augmenter la puissance de 4 %....

Les entraîneurs et les scientifiques du sport sont des experts en matière de description des compétences techniques d’un athlète. Toutefois, si vous êtes incapable de communiquer efficacement cette information à l’athlète, elle a peu de valeur. Transformez la description en une consigne ciblée afin de favoriser de meilleures performances chez un athlète....

Saviez-vous que la méditation et la pleine conscience ne sont pas seulement d’excellentes façons de favoriser la résilience et de gérer le stress, mais elles ont également montré qu’elles modifiaient les structures physiques du cerveau. Il a été démontré que les amygdales (c.-à-d. le centre du cerveau responsable de l’anxiété et du stress) sont nettement plus petites chez les personnes qui pratiquent la méditation régulièrement que chez celles qui ne méditent pas....

N’attendez pas que ce soit l’heure de dormir! Restez hydratés en buvant toute la journée. De cette façon, votre corps pourra conserver plus de liquide et d’énergie pour que vous puissiez donner le meilleur de vous-même. Essayez de boire chaque fois que vous mangez, ou mettez une alarme sur votre téléphone pour vous rappeler de boire toutes les deux heures....

Environ 80 % des blessures qui surviennent pendant un entraînement musculaire sont attribuables à une mauvaise technique. Lorsque vous poussez l’effort jusqu’au point où vous ne pouvez plus soulever le poids, la technique employée pour faire les dernières répétitions est habituellement loin d’être parfaite. Durant les quatre à six premiers mois d’entraînement, quand votre corps apprend encore à parfaire les mouvements pour éviter l’échec, interrompez la série lorsque vous ou votre partenaire...

Lorsque vous vous entraînez longtemps dehors, aux heures chaudes de l’été, assurez-vous d’avoir un moyen de vous rafraîchir.  Hydratez-vous en buvant du liquide froid, préparez des sacs de glace à poser sur le cou et les mains pour refroidir la peau, et apportez de l’eau froide supplémentaire pour vous en asperger. ...

Pression : Il n’est pas rare de sentir la pression de nous dépasser, et gérer cette pression exige un apprentissage. La pression nous affecte physiquement, mentalement et émotionnellement, ce qui influe sur notre capacité à donner notre plein rendement. Votre capacité à faire bonne figure malgré la pression dépend de votre point de vue sur la situation. La considérez-vous comme une crise ou un défi?...

L’expression « pas de souffrance, pas de progrès » ne s’applique pas à vos articulations!  Même si on s’attend à une certaine douleur musculaire après un entraînement intense, il ne faut jamais avoir mal aux articulations après l’exercice. ...

Se fixer des objectifs est non seulement un excellent moyen de se motiver, mais aussi un facteur crucial pour assurer son succès à long terme dans le domaine du sport ou de l’entraînement. Les objectifs forment la base du plan d’entraînement. Sans objectifs, celui-ci n’a aucune orientation précise. Rencontrez votre entraîneur et votre préparateur physique toutes les quatre à six semaines pour établir de nouveaux objectifs. Passez en revue vos objectifs précédents et fixez-vous-en de nouveaux...

N’attendez pas que ce soit l’heure de dormir! Restez hydratés en buvant toute la journée. De cette façon, votre corps pourra conserver plus de liquide et d’énergie pour que vous puissiez donner le meilleur de vous-même. Essayez de boire chaque fois que vous mangez, ou mettez une alarme sur votre téléphone pour vous rappeler de boire toutes les deux heures....

Bien choisir le moment des repas est l’une des étapes clés de la nutrition de performance. La nourriture donne de l’énergie. Par conséquent, ce que vous mangez et le moment où vous le faites ont une incidence directe sur la qualité de votre performance. Au lieu de vous en tenir au déjeuner, dîner et souper, essayez de manger de plus petits repas ou des collations toutes les deux ou trois heures au cours de la journée afin de conserver un bon niveau d’énergie. ...

La nourriture est une priorité! Les aliments complets sont la base de la nutrition de haute performance. En vous assurant de manger des aliments d’excellente qualité et nutritifs, vous pourrez offrir votre meilleure performance. Si vous ne consommez pas d’aliments complets, les suppléments n’auront aucun effet....

Après une séance d’exercice d’intensité modérée à élevée, faites de votre mieux pour continuer à bouger afin de vous « rafraîchir », surtout lorsqu’il fait chaud. Plus important encore, cela réduit le risque de chute de pression rapide pouvant causer des étourdissements et une perte de connaissance (syncope). Toutefois, après un exercice très intense (courses), si vous êtes fatigué au point d’avoir le sentiment de ne plus pouvoir bouger, étendez-vous pour favoriser la circulation efficace du...

La qualité et le nombre d’heures de sommeil ont des répercussions importantes sur la capacité d’apprentissage et la performance. En tant qu’entraîneurs, assurez-vous que vos athlètes se reposent bien pour qu’ils puissent tirer profit au maximum de l’entraînement technique, et envisagez d’adapter votre horaire d’entraînement pour leur permettre de dormir plus longtemps....

Pages