Conseils archivés

L’entraînement musculaire des athlètes d’endurance ne devrait pas se limiter aux principaux muscles. Pour certains athlètes, le développement des muscles respiratoires peut contribuer à améliorer la performance....

Le meilleur moment pour mesurer votre fréquence cardiaque au repos et votre tension artérielle est le matin, avant de commencer la journée. De cette façon, vous vous assurez d’être détendu, sans stress, et de vous être abstenu de nourriture et de caféine!...

Vous cherchez une collation simple et facile à transporter pour la récupération? Mélangez 2 cuillerées à soupe de lait au chocolat (en poudre) et ¾ de tasse de lait écrémé (en poudre) dans une bouteille à eau individuelle. Ajoutez 500 mL d’eau froide lorsque vous êtes prêt à boire. Agitez et dégustez! ...

Il y a une différence entre ne pas échouer et s’efforcer de bien faire les choses....

Les athlètes ne sont pas les seuls qui bénéficient d’une rétroaction relative à la performance. Les entraîneurs et les directeurs devraient demander l’avis sincère de leurs pairs afin d’améliorer leur performance, ou faire une autoévaluation en passant en revue les enregistrements audio et vidéo de leurs séances d’entraînement afin de remarquer et de surveiller les points à améliorer....

Les athlètes doivent être attentifs aux signaux envoyés par leur corps. Savoir distinguer l’inconfort et la douleur peut faire la différence entre se renforcer ou se blesser. L’inconfort ou les douleurs musculaires sont un signe que votre corps fait quelque chose dont il n’a pas l’habitude. L’inconfort est présent, mais en arrière-plan et il disparaît souvent à mesure que vous effectuez l’activité. La douleur signale que quelque chose ne va pas et que vous devriez réduire toutes les...

En matière d’entraînement musculaire, un des mythes les plus tenaces est que la douleur musculaire signifie que vous progressez et que si vous n’avez pas mal le lendemain, c’est que vous n’avez pas travaillé assez fort. Ce mythe repose sur la notion qui veut qu’un muscle qui subit des microlésions augmente en taille et en force. Cela résume de manière trop simpliste une série de changements physiologiques très complexes au niveau cellulaire qui implique nombre d’hormones, de facteurs de...

Passer d’un climat généralement frais, comme celui du Québec, à un climat chaud et humide comme celui de la Californie, du Mexique et de l’Amérique du Sud constitue un défi pour les personnes qui font de l’exercice. C’est que notre corps ne s’adapte pas immédiatement à ces nouvelles conditions ambiantes (acclimatation). Avant une épreuve sportive, entraînez-vous dans la chaleur, en portant des vêtements chauds, ou arrivez longtemps avant (cinq jours) la compétition. Votre corps pourra ainsi...

Le saviez-vous? En consommant des boissons qui contiennent du sodium pendant l’entraînement, ou en optant à la fois pour des collations salées et de l’eau, vous pouvez aider votre corps à conserver ses liquides. Vous pourriez consommer, par exemple, des boissons pour sportifs, des craquelins salés ou des bretzels. ...

La rétroaction est un outil puissant. Réfléchissez au type de rétroaction, à la manière de le faire, à la fréquence et au moment de la fournir, de même qu’au mode d’apprentissage préféré de l’athlète. ...

Souvenez-vous que vous n’avez pas à devenir ce que vous ressentez. Vous pouvez prendre conscience de ce qui affecte votre corps, votre esprit et vos sentiments. En y étant attentif, vous pourrez choisir comment y répondre....

Il importe de comprendre la différence entre de simples courbatures et des douleurs causées par une blessure....

Le développement de la force et le conditionnement physique constituent un processus à long terme. En d’autres mots, il faut des années d’entraînement délibéré pour obtenir des résultats optimaux. La découverte de nouvelles façons d’assurer la responsabilisation d’un athlète à l’égard de ces résultats constitue donc un facteur de succès. Un horaire d’entraînement préétabli avec un entraîneur ou un partenaire d’entraînement est une excellente méthode, car elle vous oblige à rendre des comptes...

Lorsque c’est possible, le nouveau test devrait être réalisé à la même période de la journée que le test initial, et mené par les mêmes personnes....

La variabilité des performances est un aspect important à surveiller afin de savoir quand la performance d’une personne est normale selon ses capacités et quand elle augmente ou diminue de façon significative. ...

Respiration : Une respiration efficace est une arme secrète que vous pouvez utiliser chaque fois que vous en avez besoin. Acquérir une bonne technique de respiration est toutefois plus difficile qu’on pourrait le croire. Des efforts et des exercices soutenus sont nécessaires pour développer la capacité de se calmer en respirant profondément. Commencez par vous exercer de trois à quatre minutes par jour....

La phase de récupération est aussi importante que l’entraînement lui-même parce que le tissu mou ne peut pas supporter la tension continue à laquelle on le soumet.  En plus de la nutrition et de l’exercice, il y a un mouvement vers l’automassage.  Il existe différentes façons pour un athlète de diminuer la tension musculaire entre les séances chez un massothérapeute du sport (agréé ou candidat à l’agrément). Le rouleau en mousse et le bâton de massage sont tous deux très utiles pour une...

La performance d’un athlète ne s’améliore pas durant l’entraînement même, mais plutôt pendant les périodes de récupération entre les séances. C’est pourquoi une alimentation, une hydratation et des habitudes de sommeil adéquates sont si importantes pour les athlètes d’élite. Tous ces facteurs se révèlent critiques pour tirer le meilleur parti de son entraînement. Ils vous aident à vous entraîner plus fort, à vous adapter plus rapidement et à vous préparer à la prochaine séance d’entraînement...

Quand vous attrapez un rhume, c’est souvent une façon pour votre organisme de vous dire de ralentir; il vous informe d’un déséquilibre. ...

Afin que votre collation post-entraînement soit idéale pour la récupération musculaire, pensez aux trois « R » de la récupération : réhydrater (avec des liquides), refaire le plein (avec des glucides) et reconstruire (avec des protéines). Vous pourriez facilement consommer, par exemple, un verre d’eau avec du yogourt et un morceau de fruit, un frappé contenant du lait et des fruits congelés, ou du lait au chocolat. ...

Pages