La Glace Perlée Paralympique : Points de Vue sur une Période Quadriennale de Curling en Fauteuil Roulant

mercredi, 7 mars, 2018

Le curling en fauteuil roulant a fait ses débuts aux Jeux paralympiques à Turin, en 2006, et le Canada a remporté toutes les médailles dʼor depuis! En tant que médecin de lʼéquipe canadienne lors de cette période quadriennale, j’ai eu le privilège de travailler avec ce groupe d’athlètes ainsi que l’équipe dévouée qui le soutient.

Le curling en fauteuil roulant est ouvert aux athlètes masculins et féminins avec des déficiences des membres inférieurs ayant une incidence sur la démarche, y compris les lésions de la moelle épinière, la paralysie cérébrale, la sclérose en plaques et la perte d’un membre. Le sport se distingue du curling ordinaire dans la mesure où les pierres sont lancées à partir dʼun fauteuil roulant fixe et qu’on n’utilise pas de balais (mais on peut néanmoins entendre un cri occasionnel de « fort, fort! » de certains pays… à l’exception des personnes présentes bien sûr!). Les athlètes poussent généralement la pierre avec un bâton doté d’une tête qui applique la bonne rotation.

Comme tous les athlètes paralympiques, les curleurs en fauteuil roulant sont prédisposés aux maladies et blessures liées à leur trouble médical sous-jacent et à la biomécanique du sport. Les blessures ont tendance à avoir une incidence sur les extrémités supérieures, les épaules étant le plus couramment touchées, et les maladies influencent souvent les systèmes respiratoire et digestif, ainsi que la peau. Par rapport aux autres athlètes paralympiques, selon mon expérience, les curleurs en fauteuil roulant ont tendance à être plus matures pour leur âge. Bien que se soit partiellement lié à la perception du sport, je crois que cela est aussi dû au temps requis pour élaborer sa stratégie de jeu et de lancer – rien n’égale l’expérience à cet égard : on parle littéralement d’un jeu dʼéchecs sur la glace! 

Avec le temps, toutefois, vient le potentiel pour une plus grande usure sur le corps, qu’elle soit liée au sport ou simplement à la vie elle-même. Cʼest là que nous intervenons.

Au cours des quatre dernières années, nos curleurs en fauteuil roulant ont profité de lʼexpertise dʼune équipe de soutien intégrée d’entraîneurs, de thérapeutes et de cliniciens durant leur quête pour un autre du podium. Le Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada (Réseau ISOP) a contribué au soutien reçu par les curleurs en fauteuil roulant de l’équipe de soutien intégré, y compris le soutien de diététistes et de spécialistes en préparation physique du Centre canadien du sport du Manitoba, ainsi qu’en matière de médecine et de science du sport de lʼInstitut canadien du sport de l’Ontario. Notre équipe comprend aussi un physiothérapeute avec de l’expertise en réadaptation neurologique et un conseiller en performance mentale avec de l’expérience en curling et olympique. En travaillant ensemble, nous espérons optimiser la santé et le bien-être de nos athlètes et, au bout du compte, les aider à atteindre leur objectif de performance digne d’un podium à PyeongChang.

Ce fut une aventure de quatre ans, et le temps est venu de représenter le Canada avec fierté sur la scène paralympique.  J’ai l’honneur dʼêtre là à titre de membre de lʼéquipe du Canada et de soutenir nos athlètes.

Allez Canada!

 

À propos de lʼInstitut canadien du sport de lʼOntario

 

LʼInstitut canadien du sport de lʼOntario (ICSO) est un organisme sans but lucratif qui sʼest engagé à poursuivre la quête de lʼexcellence en offrant des programmes, des services et un leadership de calibre mondial aux athlètes et aux entraîneurs de haut niveau afin dʼaméliorer leur capacité à monter sur le podium international. LʼICSO offre aux athlètes un éventail de services en sciences et médecine du sport, y compris la nutrition, la physiologie, la biomécanique, la force et le conditionnement physique, la performance mentale, la thérapie sportive et les services de la vie. LʼICSO offre également des programmes et des services à des organismes sportifs nationaux et provinciaux et aux entraîneurs afin de renforcer les structures sportives en Ontario et au Canada.

LʼICSO offre ses services à environ 700 athlètes de haut niveau et 250 entraîneurs dans ses installations principales au Centre sportif panaméricain de Toronto, dans son établissement satellite au Centre national de cyclisme de Mattamy à Milton et dans les environnements dʼentraînement quotidien partout en Ontario. LʼICSO fait partie dʼun plus grand réseau de quatre instituts et de trois centres multisports partout au pays connu sous le nom de Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada, travaillant en partenariat avec le Comité olympique canadien et le Comité paralympique canadien. L’ICSO bénéficie également de soutien de la part du ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport, de Sport Canada, d’À nous le podium, du Comité olympique canadien, du Comité paralympique canadien et de l’Association canadienne des entraîneurs ainsi que des organismes sportifs nationaux et provinciaux du secteur. http://www.csiontario.ca/fr

 

- 30 -

Rédigé par :
Dr Steven Dilkas, médecin du sport, Institut canadien du sport de l’Ontario

 

Personne-ressource (médias) :
Eva Bloudoff, chef, Communications et événements
Institut canadien du sport de l’Ontario
Tél. : 416 596-1240, poste 238
Courriel : ebloudoff@csiontario.ca
www.csiontario.ca/fr

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles

  • 24 novembre, 2018
    GRENOBLE , France – Les danseurs Piper Gilles et Paul Poirier, de Toronto, ont remporté une deuxième médaille de bronze cette saison dans le circuit du Grand Prix de patinage artistique de l’ ISU , samedi, aux Internationaux de France, la sixième...
  • 18 novembre, 2018
    Plongeon - McKay et Povzner deuxièmes au tremplin synchronisé de 3m dans un Grand Prix de la FINA GOLD COAST , Australie – Les champions du monde juniors Henry McKay, d’Ottawa, et Victor Povzner, de Maple, en Ontario, ont terminé deuxièmes au...
  • 1 novembre, 2018
    TORONTO - C’est le « Combine » du dépistage de la NFL du sport paralympique et pour les entraîneurs comme l’ancien de la LNH , Mike Foligno, Paralympiens recherchés du Comité paralympique canadien est une occasion de voir et, potentiellement,...
  • 24 octobre, 2018
    Pour diffusion immédiate TORONTO , le 24 octobre 2018 – L’Institut canadien du sport de l’Ontario ( ICSO ) est fier d’annoncer un partenariat avec Yogatown. Le partenariat permettra aux athlètes membres de l’ ICSO d’accéder au studio et de...
  • 24 octobre, 2018
    Pour diffusion immédiate TORONTO , le 24 octobre 2018 – L’Institut canadien du sport de l’Ontario ( ICSO ) est fier d’annoncer un partenariat avec Assembli. Ce partenariat donnera droit aux athlètes membres de l’ ICSO à un rabais de 15 % sur les...