LE CANADA DÉBUTE LA SAISON DE PISTE AVEC UNE MÉDAILLE D’ARGENT

mercredi, 8 novembre, 2017
LE CANADA DÉBUTE LA SAISON DE PISTE AVEC UNE MÉDAILLE D’ARGENT

Le Canada a remporté une médaille d’argent en fin de semaine à la première étape de la Coupe du monde de cyclisme sur piste, disputée à Pruszkow, en Pologne. En plus de la médaille d’argent remportée par notre formation féminine de poursuite par équipes, les coureuses canadiennes ont obtenu trois autres résultats parmi les dix premières.

La formation canadienne de poursuite par équipes, composée d’Allison Beveridge, Ariane Bonhomme, Annie Foreman-Mackey et Kinley Gibson s’est qualifiée en deuxième, puis a remporté sa course suivante pour se qualifier pour la finale pour l’attribution de la médaille d’or contre les premières qualifiées, les Italiennes. Dans cette finale sur 4 000 mètres, le Canada a pris la tête pendant la plus grande partie de la première moitié de la course, mais l’Italie est ensuite passée en tête, alors que l’équipe canadienne faiblissait dans la seconde moitié de course, et les Italiennes l’ont finalement emporté par 2,028 secondes.

Parmi les autres résultats, notons la cinquième place de Beveridge et Gibson, qui couraient ensemble le Madison, la septième position de Foreman-Mackey à la poursuite individuelle, et la neuvième place de Beveridge à la course scratch. Maggie Coles-Lyster, qui a remporté le titre mondial junior de la course aux points plus tôt cette année, s’est classée 19e à sa première course aux points dans la catégorie élite.

«Il y a à peine deux mois, je courais encore chez les juniors» a expliqué Coles-Lyster, qui ajoute : «et je me sentais prête à faire le saut. Il était temps que je passe à ce niveau, et ça a été tout un défi! Cela me semblait quasi irréel de courir aux côtés de multiples championnes du monde, juste le fait de courir avec elles m’a appris beaucoup. J’ai seulement besoin d’un peu plus d’expérience au niveau élite, et de m’entraîner encore plus fort au cours des prochaines années, pour m’élever jusqu’au top et commencer à accumuler des points. Je pense avoir un bon sens tactique de la course et je peux me placer en bonne position, mais il me faut juste un peu plus de force pour pouvoir disputer les sprints pour les points.»

Craig Griffin, entraîneur d’endurance féminine de piste pour Cyclisme Canada, a déclaré : «Cette première Coupe du monde en Pologne a été très réussie en ce qui concerne les performances et les objectifs globaux. L’équipe était constituée d’un mélange de talents avérés et de jeunes recrues, surtout avec l’ajout de Kinley Gibson et Ariane Bonhomme, qui nous viennent de la relève (Nextgen), dans l’alignement de l’équipe de poursuite, et de la championne du monde junior de la course aux points, Maggie Coles-Lyster.»

«Reprendre notre souffle pour aller courir au milieu d’un bloc d’entraînement intense n’était pas la préparation idéale, alors nous nous étions fixé des performances parmi les cinq premières à la poursuite par équipes et au Madison comme principaux objectifs afin d’obtenir des précieux points de l’UCI et de prendre de l’expérience. Nous avons atteint tous ces objectifs, et je suis très encouragé par nos performances et par le processus de développement des athlètes qui est en place. Nous allons maintenant revenir avec un bon élan à Milton pour un stage d’entraînement, pour préparer notre Coupe du monde, chez nous, à la fin du mois.»

Cyclisme Canada : CyclismeCanada.ca

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles