Médaille de bronze et record canadien pour le relais QN mixte

jeudi, 27 juillet, 2017
Médaille de bronze et record canadien pour le relais QN mixte

BUDAPEST, Hongrie – Les Canadiens se sont hissés sur la troisième marche du podium alors que les records tombent pour une deuxième soirée consécutive aux Championnats du monde FINA.

Le relais 4×100 m QN mixte composé de Kylie Masse, Richard Funk, Penny Oleksiak et Yuri Kisil fracassé le record canadien avec un temps de 3:41,25, terminant à égalité avec la Chine en 3e place. L’équipe américaine a remporté l’épreuve avec un nouveau record du monde de 3:38,56, leur 2e record dans cette épreuve aujourd’hui, suivie des Australiens en 3:41,21. Les cinq premiers pays incluant la Grande-Bretagne ont été plus rapides que l’ancien record du monde de cette épreuve, qui sera du programme des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Il s’agit de la 2e médaille pour Masse dans ces Championnats. La nageuse de 21 ans de Windsor, Ont., a remporté la médaille d’or et établit un nouveau record du monde au 100 m dos la veille.

« C’était une expérience incroyable. Le relais mixte est quelque chose que je n’avais jamais fait encore, ce n’est pas offert à beaucoup de compétitions, » a dit Masse. « Pouvoir le nager ici aux Championnats du monde était tellement amusant. Nager pour d’autres personnes rend cela encore plus motivant. Vous êtes plus excités et vous avez plus d’énergie, c’était vraiment une super expérience. »

Masse a lancé la course en 58,22, le temps le plus rapide des trois concurrentes féminines, et près de sa marque mondiale de 58,10, bon pour la 6e position. Le Canada a ensuite glissé au 7e rang après la portion de brasse de Funk (59,14) et de papillon d’Oleksiak (56,18). Kisil, dans une remontée fracassante, a réussi à passer la Grande-Bretagne, la Russie et l’Italie pour aller chercher la 3e place à égalité. Le temps du natif de Calgary en 47,71 n’était qu’à 0,01 seconde de son meilleur temps de passage en relais établi aux Jeux olympiques de Rio lorsque le relais 4×100 m libre masculin avait pris la 7e place.

Lors de la session préliminaire, Funk a fait équipe avec Javier Acevedo, Rebecca Smith et Chantal Van Landeghem, qui ont aussi reçu une médaille pour avoir placé le Canada en 3e position le matin. Ce quatuor a détenu le record canadien pendant quelques heures avec un temps de 3 : 44,46. Il s’agit de la 2e médaille de Van Landeghem et Kisil aux Championnats du monde, leur première ayant été remportée en 2015 à l’occasion du relais 4×100 m libre mixte. Acevedo, Smith, Funk et Oleksiak remportent chacun leur première médaille dans un Championnat du monde en grand bassin.

« C’est une très bonne performance d’équipe de la part des athlètes, entraineurs et membres du personnel qui les ont préparés, » a dit le Directeur de la haute performance John Atkinson. « Nous avons connu une bonne course ce matin, puis l’équipe a travaillé avec les trois nouveaux nageurs. Sept athlètes repartent des Championnats du monde avec une médaille de bronze dans une nouvelle épreuve olympique, cela est un excellent résultat. »

Ce nouveau record canadien était le 2e de la soirée pour Masse.

Elle a abaissé sa propre marque canadienne au 50 m dos par 0,03 seconde avec un temps de 27,64, mais elle ne sera pas de la finale de jeudi. Elle termine au 10e rang, à 0,04 seconde d’une place en finale. Masse aura maintenant une journée de repos avant de prendre part au 200 m dos vendredi. Elle et Hilary Caldwell du Centre de haute performance – Victoria sont toutes les deux dans le top 5. Caldwell, 26 ans, a déjà remporté les médailles de bronze olympiques et mondiale sur cette distance, mais Masse l’a devancée sur la touche aux Essais canadiens (2:07,23 pour 2:07,29).

Kisil a aussi pris part à une épreuve individuelle ce soir. Le nageur de 21 ans du Centre de haute performance – Vancouver a pris le 10e rang en demi-finales du 100 m libre avec un temps de 48,50.

« C’est correct, ce n’est pas mauvais, mais ce n’est pas non plus ce que je voulais faire. C’est une expérience d’apprentissage, » a dit Kisil. « J’ai raté certaines choses sur lesquelles je peux travailler. Je dois travailler sur ma touche qui était très longue et sur ma sortie de coulée au virage. »

Les Championnats du monde se poursuivent jusqu’à dimanche. Les finales commencent à 11h30, HE et sont diffusées par CBC en anglais à http://www.cbc.ca/sports/olympics/summer/aquatics et en français sur la page Facebook de Radio-Canada Sports.

Résultats complets : http://www.omegatiming.com/Competition?id=000111010AFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF

Swimming.ca

Catégorie de nouvelles: 

Dernières nouvelles