Conseils archivés

Environ 80 % des blessures qui surviennent pendant un entraînement musculaire sont attribuables à une mauvaise technique. Lorsque vous poussez l’effort jusqu’au point où vous ne pouvez plus soulever le poids, la technique employée pour faire les dernières répétitions est habituellement loin d’être parfaite. Durant les quatre à six premiers mois d’entraînement, quand votre corps apprend encore à parfaire les mouvements pour éviter l’échec, interrompez la série lorsque vous ou votre partenaire...

L’EIHI (entraînement par intervalles à haute intensité) s’est révélé efficace comme solution de rechange à l’entraînement d’endurance traditionnel. En effet, l’EIHI peut apporter des bienfaits physiologiques supérieurs dans un délai plus court. ...

Assurez-vous de vous échauffer et de rester échauffés lors de la préparation aux compétitions. Des études montrent qu’en augmentant la température musculaire de 1 degré Celsius, on peut augmenter la puissance de 4 %....

Le lactate n’est pas la cause de la fatigue durant un exercice intense. Au contraire, grâce à la gluconéogenèse, le lactate peut servir de source d’énergie aux athlètes en cours d’entraînement et aider à réduire la fatigue....

Lorsque vous vous entraînez longtemps dehors, aux heures chaudes de l’été, assurez-vous d’avoir un moyen de vous rafraîchir.  Hydratez-vous en buvant du liquide froid, préparez des sacs de glace à poser sur le cou et les mains pour refroidir la peau, et apportez de l’eau froide supplémentaire pour vous en asperger. ...

Saviez-vous que la protéine lactosérique est un dérivé du lait de vache? En plus de contenir des nutriments essentiels pour la santé en général, le lait peut être une excellente collation post-entraînement. Par exemple, le lait au chocolat contient du liquide, des protéines et des glucides pouvant aider votre corps à se réhydrater, à refaire le plein et à se reconstruire....

Afin que votre collation post-entraînement soit idéale pour la récupération musculaire, pensez aux trois « R » de la récupération : réhydrater (avec des liquides), refaire le plein (avec des glucides) et reconstruire (avec des protéines). Vous pourriez facilement consommer, par exemple, un verre d’eau avec du yogourt et un morceau de fruit, un frappé contenant du lait et des fruits congelés, ou du lait au chocolat. ...

Le saviez-vous? En consommant des boissons qui contiennent du sodium pendant l’entraînement, ou en optant à la fois pour des collations salées et de l’eau, vous pouvez aider votre corps à conserver ses liquides. Vous pourriez consommer, par exemple, des boissons pour sportifs, des craquelins salés ou des bretzels. ...

Avec le début de l’automne vient le retour à l’école et aux sports. De l’équipement de protection approprié, tel qu’un casque, des coussins et des souliers, est important pour prévenir les blessures. Les parents devraient discuter avec les entraîneurs avant le début de la saison pour avoir le temps d’ajuster correctement l’équipement, qu’ils doivent également vérifier régulièrement (p. ex : les casques de football devraient être gonflés toutes les semaines). Il est également important de...

Rappelez-vous que le corps est une chaîne et que chacune de ses parties est liée à la partie adjacente. Ainsi, le corps humain est aussi fort que sa partie la plus faible. Si vous souhaitez vous blesser le moins possible, il est important de préparer physiquement toutes les parties de votre corps. Souvenez-vous que vous pourriez blesser une partie de votre corps en raison d’une faiblesse dans une autre partie de votre corps.

 ...

Les athlètes doivent être attentifs aux signaux envoyés par leur corps. Savoir distinguer l’inconfort et la douleur peut faire la différence entre se renforcer ou se blesser. L’inconfort ou les douleurs musculaires sont un signe que votre corps fait quelque chose dont il n’a pas l’habitude. L’inconfort est présent, mais en arrière-plan et il disparaît souvent à mesure que vous effectuez l’activité. La douleur signale que quelque chose ne va pas et que vous devriez réduire toutes les...

Pour fabriquer vous-même un bloc-glace, vous n’avez besoin que d’alcool à friction, d’eau et de deux sacs refermables. Versez deux tasses d’eau pour chaque tasse d’alcool à friction dans un des sacs refermables. Faites sortir autant d’air que vous le pouvez du sac, puis refermez-le à l’aide de la fermeture à glissière et insérez-le dans l’autre sac. Mettez-le au congélateur. L’alcool à friction l’empêchera de geler complètement, ce qui en fera un agréable bloc-glace réutilisable. Souvenez-...

Il y a une différence entre ne pas échouer et s’efforcer de bien faire les choses....

Le sommeil est l’un de nos comportements les plus importants. Le cerveau est actif durant le sommeil, et ce dernier est essentiel à son fonctionnement....

Souvenez-vous que vous n’avez pas à devenir ce que vous ressentez. Vous pouvez prendre conscience de ce qui affecte votre corps, votre esprit et vos sentiments. En y étant attentif, vous pourrez choisir comment y répondre....

« Les gens ont tendance à se transformer en l’image qu’ils ont d’eux-mêmes » – William James
Prenez-en bonne note et encouragez-vous....

Hydrothérapie simple pour les pieds douloureux et légèrement enflés. Cette technique, appelée « Bas humide / bas sec », s’applique juste avant d’aller au lit. Il vous faut une paire de bas en coton à hauteur du mollet pour permettre à l’air de circuler facilement. Prenez un bas, passez-le sous l’eau froide et essorez-le. Mettez le bas mouillé sur le pied affecté, puis prenez le bas sec et mettez-le directement par-dessus le bas mouillé. Sortez votre pied de sous les couvertures afin de...

Pour aider à minimiser les risques de blessures, examinez l’apport de charge d’entraînement chronique et aiguë. Maintenir une charge d’entraînement élevée pendant des mois, voire des années, peut prévenir les blessures chez les athlètes, alors qu’une augmentation soudaine de la charge d’entraînement est reconnue pour en augmenter la fréquence. Cela devrait être tout particulièrement pris en compte lorsqu’un athlète doit reprendre l’entraînement après une blessure....

La variabilité des performances est un aspect important à surveiller afin de savoir quand la performance d’une personne est normale selon ses capacités et quand elle augmente ou diminue de façon significative. ...

Il n’existe pas de technique idéale pour tous. Aidez les athlètes à développer leurs propres techniques selon leurs particularités physiques et psychologiques et les contraintes de leur activité....

Pages